La phyto-aromathérapie en toute sécurité !

Pour accompagner en toute sécurité vos problématiques de santé ponctuelles (ORL, cutanée, digestive…), je vous propose désormais un conseil en phyto-aromathérapie à distance, par téléphone ou en visio.

En effet, trop nombreuses sont les personnes qui associent au traitement prescrit par leur médecin, un accompagnement par les plantes, tout en étant ignorant des contre-indications ou interactions possibles.

Faites preuve de prudence en faisant appel à un professionnel !

Sur rendez-vous uniquement par téléphone au 0699386190 ou sur le site https://www.resalib.fr/praticien/31893-capucine-delacroix-phytotherapeute-bihorel

30€

Seul un médecin est habilité à poser un diagnostic .

Ne se substitue pas à une consultation médicale.

En aucun cas, vous ne devez cesser un traitement prescrit par votre médecin.

La Violette

« Aimable fille du printemps,
Timide amante des bocages,
Ton doux parfum flatte nos sens,
Et tu sembles fuir nos hommages.(…) »

Violette / Constant Dubos (1768-1845)

Ainsi va la Violette dans nos souvenirs : celle que l’on grignote au hasard des cueillettes en espérant qu’elle finira candie dans la boite à bonbons…

Si frêle et si discrète, elle n’en reste pas moins parmi les plus célèbres des plantes printanières, portée au pinacle par les citoyens d’Athènes dont elle était devenue l’emblème, les nymphes ayant offert à Ion, son fondateur, un bouquet de Violettes.

D’un point de vue médicinal, elle entre dans la composition de la tisane pectorale (béchique) depuis le Moyen Age.

Mais c’est la célèbre abbesse bénédictine, Ste Hildegarde de Bingen[1], qui lui donne, dans ce domaine, ses lettres de noblesse : en onguent pour le soin des ulcères, avec du vinaigre en cas de fièvres tierces, ou encore macérer dans de l’huile d’olive pour éclaircir la vue :

 « Faire bouillir de l’huile d’olive au soleil ou sur le feu, ajouter des violettes de façon à l’épaissir et conserver dans un récipient en verre. Pour la nuit, s’en frotter les yeux et les paupières sans toucher la partie interne des yeux, et on éclaircira ainsi la vue.»

Sans oublier le vin de Violettes que l’abbesse recommande pour lutter contre la mélancolie :

« Si on est lourdement écrasé par la mélancolie et que cela atteint le poumon, faire cuire des violettes dans du vin pur, filtrer avec un linge, ajouter du galanga et autant de réglisse[2] qu’on voudra. Faire ainsi une potion que l’on boira et qui apaisera la mélancolie, rendra le sujet joyeux et guérira ses poumons [3]»

Hildegarde nous proposerait elle ici un remède pour évacuer toute trace de dépression saisonnière ?

Pour ma part, je me plais à y croire…

Toujours est-il que trompant son monde par son apparente timidité, la Violette reste la reine incontestée du printemps, d’Athènes jusqu’à Toulouse, en passant par les vertes prairies et les tendres sous-bois de notre Normandie ![4]


[1] 1098- 1179

[2] Ne pas consommer en cas d’hypertension

[3] Hildegarde de Bingen – Physica Ch. CIII

[4] En aucun cas les informations proposés dans cet article sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin, seul habilité à établir votre état de santé.

Notre santé, un trésor à préserver

« La santé est beaucoup plus que l’absence de maladie. « 
Alexis Carrel – L’homme cet inconnu

La santé est cet état d’harmonie, d’équilibre entre l’âme, l’esprit et le corps, cet état si bien décrit par Ste Hildegarde de Bingen et tant d’autres.

Maintenir cette harmonie nous appartient.

Chacun d’entre nous est responsable du maintien de cet équilibre.

Il arrive que notre corps nous envoie des signaux : apprenons à les écouter.

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’en faire une obsession mais simplement d’agir avant que la machine s’emballe.

Ne vaut il pas mieux prévenir que guérir ?

Réseau Mampreneures Normandie

Un grand merci au réseau Mampreneures de Normandie de m’avoir invitée à leur faire découvrir les propriétés psycho-émotionnelles des huiles essentielles

Une belle formation alliant la théorie à la pratique !

Atelier : Ma trousse aroma d’urgence pour une peau au top !

Bien utilisées, les huiles essentielles sont de véritables alliées pour lutter contre l’acné !

Au programme :

  • Réalisation d’un Roll-on d’urgence
  • Réalisation d’un soin aux huiles essentielles

Chacun des participants repartira avec ses préparations et leurs formules.

8 participants max.
A partir de 13 ans
35€
Règlement via Paypal

Interview Happy & Bio

C’est avec plaisir que je reçois sur la chaîne HAPPY AND BIO ce jour, Capucine DELACROIX du site « Murmures de plantes ». Capucine est une spécialiste en « Phytothérapie et Aromathérapie » formée auprès de l’école des plantes de Paris FLMNE. Intéressée personnellement par ce domaine très vaste, elle a choisi de devenir professionnelle et ouvrir son cabinet en 2017. C’est à travers cette interview très riche de contenu, qu’elle nous présente ce qu’est la Phytothérapie et l’Aromathérapie. Quelle différence? Les contre-indications et utilisations? Sans rentrer dans des analyses personnalisées (car chaque individu est différent et cela relève ensuite de la consultation privée) elle partage avec nous des conseils très intéressants, pratiques et qui nous donnent envie évidemment d’en savoir plus! J’en profite d’ailleurs pour reprendre cette citation d’HIPPOCRATE qu’elle nous a lu: « Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l’avoir. » Alors, si ce domaine vous intéresse ou si vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé, je vous invite à prendre contact avec Capucine qui sera ravie d’échanger avec vous. Vous pourrez prendre rendez-vous, vous renseigner sur ses ateliers et la formation. Mais également retrouver d’autres conseils sur ses pages de réseaux sociaux. Merci Capucine DELACROIX d’avoir accepté cette invitation.

Hildegarde de Bingen

Sainte Hildegarde de Bingen est une abbesse bénédictine allemande décédée en 1179.

Proclamée Docteur de l’Eglise le 7 Octobre 2012, Hildegarde de Bingen est la quatrième femme gratifiée de ce titre. Hildegarde considère qu’il est nécessaire de prévenir la maladie à l’aide d’une alimentation adaptée : Il s’agit véritablement de retrouver la joie de l’âme dont la perte entraîne une déficience du système immunitaire. Quoi de plus moderne ?